vincent beckers cours de tarot gratuit en ligne

Un Autre Regard

Tirage de tarot, décodé sous l'angle psychogénélaogique

 

note : l'approche psychogénéalogique et transgénérationnelle des cartes du tarot, est une des spécificités et originalités du travail de Vincent Beckers. 

Cette page est un extrait

du tarot divinatoire.

Clique sur la couverture

pour en savoir plus.

 

Cette page est un extrait

du tarot symbolique.

Clique sur la couverture

pour en savoir plus.

 

Où le tarot fait sortir l'histoire psychogénéalogique du consultant

 

Séance complète de tirage, avec Vincent Beckers

 

André vient me voir parce que sa situation professionnelle stagne.

Consultant indépendant en entreprises, il voit son carnet de commandes

désespérément vide et son chiffre d'affaires avoisiner le zéro.

Apprécié de ses clients et jouissant d'une bonne réputation sur le plan commercial,

André ne comprend pas sa stagnation ... depuis plus de 9 mois maintenant !

 

Dans un autre ordre d'idée, André est ouvert à la spiritualité en général et travaille

aussi sur lui,  au niveau énergétique.

 

Sa démarche envers le tarot est justement de comprendre, au-delà d'une analyse

rationnelle et cartésienne, ce qui l'empêche de réussir professionnellement.

Convaincu d'être à sa place dans le business et d'avoir effectué toutes les démarches

marketing et networking nécessaires, ce qui le bloque, dit-il, ne peut venir que

d'un « autre plan ».

 

Sa question :"De quoi dois-je me libérer pour vivre ma mission avec succès ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Décodage, vérification de dires d'André dans le tirage.

Oui, il est en colère (13) par rapport à son travail (1).

Oui, c'est bien un indépendant (1) en manque de contrat (5E).

Oui, il (se) dépense sans compter (17R), mais avec des idées et des projets qui ne tournent pas bien (3R).

Oui, les affaires et les contrats (3) se détournent des partenaires, clients et relations d'affaires (6R).

Oui, il recherche plus de justice et de justesse par rapport à ses idées et ses projets (8S à 3R).

Oui, André est prêt à être ébranlé (16S) afin que le business (16) soit plus juteux, financièrement parlant (16S).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En voyant combien son tirage est exhaustif par rapport à toute la problématique évoquée en début de séance,

je me dis que ? oui ? sa question est vraie, juste et bonne.

On peut passer à un décodage plus en profondeur, à niveau 2.

A la base de son questionnement, il y a une colère.

Une immense colère à (13) évacuer.

13/ASN est isolé du reste du tirage. Qui plus est, présenté à l'extrême gauche, là où se trouve la genèse de sa question.

 

note didactique

Lorsqu'une carte est isolée tout à gauche dans un tirage, c'est une mise en évidence de ce qu'il y a tout au fond du consultant, dans son coeur et/ou son inconscient, par rapport au thème de la question.

 

Donc, au plus profond d'André, est en train de se réveiller une colère contre quelque chose.

Contre quoi ?

Contre la carte vers laquelle 13/ASN dirige sa faux, à savoir ce qu'il faut trancher, radicalement, totalement et définitivement.

En l'espèce, 1/Bateleur.

Nonobstant le fait que 1/Bateleur, c'est lui : jeune entrepreneur, indépendant, ce peut aussi être lui, enfant.

Je pense à cela car les grosses colères de 13/ASN sont dirigées vers nos têtes couronnées : père et mère.

Principe d'individuation jungien, l'être humain doit apprendre à couper le cordon envers ses parents pour être pleinement lui, sur son chemin d'existence

 

André aurait-il quelque lien à couper avec ses parents ?

Je jette un bref regard vers les cartes entourant 1/Bateleur : (5/Pape) et (17/Etoile).

Des centaines de possibilités.

Donc nécessité de questionner le consultant !

      
- Comment s'est déroulé ta naissance ?

- On m'a dit que je ne voulais pas venir. Ma mère en était à

son troisième enfant et elle pensait que tout irait facilement.

Mais ce ne fut pas le cas.

Je me dis qu'effectivement, un problème à l'accouchement

est visible en (17R). Et le fait que l'enfant ne veuille pas venir

est aussi présent en (M/Mât E)

Je cherche alors plus loin dans le tirage pour trouver une explication

à la naissance difficile.

- Et entre ta conception et ta naissance, à savoir les neuf mois

de gestation, que s'est-il passé ? Qu'est-ce que ta mère a vécu

et qui peut encore avoir des répercussions aujourd'hui,

dans ta vie professionnelle ?

- Je ne sais pas.

- Je t'invite à essayer de savoir. Car il y a là, un thème à élucider.

 

La naissance s'est mal déroulée (17R), mais entre les deux cartes

17/Etoile et 3/Impératrice, il s'est passé neuf mois.

3/Impératrice incarne la conception (sceptre masculin sur sexe féminin).

Or la conception est, elle aussi à l'envers.

On peut penser un acte sexuel non voulu ; mais André me dit que

ses parents le désiraient.

J'opte donc pour « quelque chose » durant les neuf mois.

Neuf mois.

Intéressant, ça !

A plus forte raison que je me souviens que dans son introduction,

André m'avait signifié qu'il y avait plus de neuf mois qu'il stagnait,

sur le plan professionnel !

Je lui laisse, quand même, le soin de travailler le fait de savoir

s'il était vraiment un enfant désiré.

C'est ce que la majorité des parents disent à leurs enfants.

Je vois toutefois dans son tirage ce à quoi la mère qui reçoit

la semence tourne le dos ... 6/Amoureux renversé.

 

 

Mais pour l'instant, il me reste la question du père.

- Et comment s'est passée ton enfance, au niveau de ta relation au père ?

Je pose la question car un 5/Pape en solution à un enfant (1R) qui ne vit pas bien son incarnation peut évoquer un père ...

-  Mon père était très vieux. J'étais le petit dernier. Et je ne le voyais pas souvent. En fait, c'était un père absent. Je n'ai jamais compté sur lui, puisqu'il n'était jamais là.

J'avoue que je ne m'attendais pas à ça. Comme quoi le tarologue doit bien veiller à questionner le consultant avant de dire n'importe quoi !

N'empêche que son explication tient bien la route : 5/Pape est âgé et il regarde celui qui s'en va : le M/Mât ! Le père absent.

Je ne peux m'empêcher de penser très fort au fait que « J'étais le petit dernier » n'est pas une phrase sortie par hasard.

Surtout en fonction du 6/Amoureux renversé en fin de tirage. Je me redis qu'André est arrivé « par hasard ».

Pour revenir à la question de départ, le 1/Bateleur renversé souffre donc d'un père absent et trop âgé : 5/Pape regarde M/Mât.

 

La trilogie des thèmes à travailler est donc la suivante :

 

  1. revivre les émotions liées à l'accouchement

  2. trouver en quoi le vécu de la mère durant les neuf mois de grossesse a encore des conséquences aujourd'hui

  3. revivre les émotions de l'enfant en lien avec un père l'ayant de facto abandonné à lui-même

 

Ces trois thèmes résonnent comme autant de volcans qui sommeillent en André et qui n'attendent qu'une seule chose : pouvoir entrer en éruption, afin de faire table rase du passé.

13/ASN coupant l'enfant malheureux (1R) à cause d'une naissance difficile (17R et 3R) et d'un père absent (5).

tirage tarot psychogénéalogique vincent beckers
tirage tarot psychologique
tarot tirage psychologique vincent beckers
tirage de tarot psychogénéalogique vincent beckers

© 2015 - Ecole de tarot de Vincent Beckers

cours de tarot gratuit en ligne
 

les tarots  principalement sélectionnés pour illustrer ce site : 

* le tarot restauré par Camoin/ Jodorowsky, en vente ici

* le tarot de Madenié, édité par Y. Reynaud, en vente ici 

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Pinterest