vincent beckers cours de tarot gratuit en ligne

Un Autre Regard

La carte de la Force du tarot, vue sous l'angle de la psychogénéalogie,

par Vincent Beckers

 

note : l'approche psychogénéalogique et transgénérationnelle des cartes du tarot, est une des spécificités et originalités du travail de Vincent Beckers. 

C’est rempli de bonnes intentions, plein de courage, de force et d’énergie que nous entamons notre deuxième décade.
Bon, d’accord, ces trois mots-clés de la carte, placés comme ça, en début de cours, c’est facile.
Mais je m’octroie un peu d’aisance de temps en temps. 
Ceci étant, je t’invite à relire l’introduction du tome 1.
Excellente occasion pour te souvenir des origines du tarot et de prendre conscience que le travail qui t’est proposé en 11/ Force vient du fond des âges.

 

En effet, Gilgamesh, Hercule, Samson, Daniel et tous les humains qui capturent

des bêbêtes sauvages à mains nues, nous renvoient à la même recherche de

maîtrise d’une partie de nous-mêmes : notre animalité.

Allias, nos instincts, nos pulsions, nos émotions et notre libido.

Ce que j’ai rebaptisé en seul et joli mot : les libinsémopuls.


 (Excuse-moi pour cette illustration plutôt macho

mais je ne suis qu’un pauvre mâle …  et puis, si tu tapes pulsion sur Google,

tu tombes là-dessus en premier.  Ce n’est pas ma faute, na !)

 

Mais replaçons les choses dans leur contexte. 
Sérieusement.
En 10/Roue de Fortune, nous découvrons nos émotions et nous nous heurtons

à notre ascendance, bonjour Œdipe.
Une fois cette prise de conscience effectuée, une fois que nous avons compris

qu’il nous fallait effectuer un travail sur nos profondeurs libinsémopulsiennes

et sur nos racines généalogiques, nous nous mettons au travail. 
En toute logique.
Avec beaucoup de force et d’énergie. 
D’où le sens de la carte, dans la divination à niveau 1.
Cependant, placée à niveau 2, la Force devient tout de suite
un véritable combat.
 

Un combat entre soi et son animal intérieur.
Il nous faut apprendre à l’apprivoiser et à le maîtriser.

 

Dit comme ça, c’est soft et sympa, digne d’un thérapeute new-âge (sourire). 
Mais la réalité du terrain est tout autre.
Ca veut dire quoi, maîtriser son animalité, ses instincts et ses pulsions ? Ca veut dire se contrôler, par rapport à toutes les faiblesses de la chair, du corps, et de l’esprit.
La maîtrise de soi passe par la maîtrise de ses Libinsémopuls. 
Cette domination des pulsions ne doit cependant pas s’opérer dans un durcissement  mais dans la compréhension de nos désirs.
Images pour faire comprendre le concept :
•    se contrôler, c’est résister à la tentation du Quick ou McDo

et faire l’effort de cuisiner sain
•    c’est se bouger et faire du sport plutôt que de rester

carpette/légume devant la télé
•    ça veut dire lire et méditer plutôt que bavarder

sur une terrasse avec une copine ou un copain
•    c’est résister à la tentation d’aller faire du shopping

quand on se paie un coup de cafard
•    c’est supporter un mal-être émotif plutôt que

de se ruer sur le chocolat
•    c’est éviter d’aller suivre un séminaire de développement

personnel afin d’épancher son mal de vivre, et privilégier

un travail sur soi
•    c’est faire abstinence de …

(à compléter en fonction de qui tu es) durant une période

que l’on s’est fixée à l’avance, afin d’apprendre

à mieux vivre la carte 11/Force.

 


Le pèlerin qui veut cheminer, découvrir un autre niveau

de conscience et apprendre à mieux se connaître/comprendre,

doit savoir investir des chemins moins confortables,

plus rudes, ardus et confrontants. 
Libérateurs aussi.
A niveau 2, ça veut dire, savoir faire abstinence, jeûner, méditer, et bien sûr contrôler tous ses libinsémopuls.
Or ces choses-là sont parmi les plus difficiles pour le pèlerin.
Certes, il a bien reçu l’enseignement de 9/Hermite
Certes, il a bien compris que s’attaquer à tous les comportements cyclothymiques et compulsifs est un passage obligé.
Malheureusement, une fois qu’il faut réellement et concrètement s’attaquer au problème (tiens, encore une belle signification de 11/, à niveau 1), rentrer dans le vif du sujet, c’est autre chose.
C’est généralement ici que mes élèves me disent :
« Oui, mais est-ce vraiment obligatoire de vivre d’Amour et d’eau fraîche pour devenir Eveillé ? On ne doit quand même pas aller vivre d’un élevage de chèvres dans les Alpes pour s’ouvrir un nouveau plan de conscience ! Et puis,  je peux quand même éprouver du plaisir dans ma chair quand bon me semble, non ? …. »
Je souris. Plein de compassion.
En pensant à moi tout d’abord. 
Car combien de fois ne me suis-je pas encore posé la question … 
A chaque chute, évidemment. Grand sourire.
Mais à chaque fois aussi, de me relever et d’essayer plus. Mieux.
Car, oui, il faut savoir (se) maîtriser pour progresser sur la voie de la spiritualité.
Et ce que 11/ nous invite à faire est un combat. Un combat à mains nues. Un vrai.

 

Bref, concrètement, en 11/, apprends à maîtriser :

•    ta libido 
•    tes dépenses financières (finis les achats compulsifs)
•    ton corps (manger sain et bouger beaucoup)
•    tes émotions (finis les coups de sang/cœur/nerfs)
•    tes pensées (finie la machine à laver dans la tête)

 

Alors, en lisant ce rutilant programme, tu te dis peut-être :

« Autant arrêter tout de suite et aller me pendre ! ».
Tiens, tu te souviens de la carte qui suit dans le mandala du tarot ?
Grand sourire épanoui sur mon visage rubicond de bonheur.
Maintenant, dans un tirage, 11/Force se retrousse les manches et s’attaque tout simplement au problème posé par la question … La carte est moins pénible et plutôt très pragmatique. En sera-t-elle plus facile pour autant ?
Pas sûr … A plus forte raison si la question tourne autour d’un sujet qui, de près ou de loin, est en rapport avec les libinsémopuls. Oups !

A remarquer que la femme ne tue pas l’animal : il ne s’agit donc pas de supprimer tout désir, tout sentiment, ou toute émotion.

Dans 11/Force, la maîtrise ne consiste pas en la mise à mort de notre dimension physique, instinctive et/ou émotionnelle.
Au contraire, en 11/Force on y voit
une coexistence, une cohabitation harmonieuse de l’esprit et du corps.

Car ce n’est pas l’existence du corps ou des désirs qui constitue un obstacle à l’élévation de l’esprit, mais bien le fait d’être asservi à nos instincts, à nos sens qui freine toute progression. 
Ce qui n’en rend pas le combat plus aisé par ailleurs.

A ce propos, les liens entre la carte de la Force et l'épopée de Gilgamesh sont assez perturbants. Découvres-en plus ici.
 

carte force tarot psychologique vincent beckers
carte force tarot psychologique vincent beckers
carte force tarot maitrise de soi vincent beckers

Cette page est un extrait du tarot psychologique.

Clique sur la couverture

pour en savoir plus.

 


 

© 2015 - Ecole de tarot de Vincent Beckers

cours de tarot gratuit en ligne
 

les tarots  principalement sélectionnés pour illustrer ce site : 

* le tarot restauré par Camoin/ Jodorowsky, en vente ici

* le tarot de Madenié, édité par Y. Reynaud, en vente ici 

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Pinterest