vincent beckers cours de tarot gratuit en ligne

Un Autre Regard

symboliquecarte tarot papesse vincent beckers
carte tarot papesse symbolique  vincent beckers
vincent beckers tarot symbolique

Cette page est un extrait

du tarot symbolique.

Clique sur la couverture

pour en savoir plus.

 

La carte de la Papesse :

aspect symbolique

 

Symbolique de la carte du tarot Bateleur, par Vincent Beckers, extrait du tarot symbolique, tome 2, volume 1

 

La symbolique de la Papesse du tarot nous renvoie aux notions de savoir et Connaissance

 

La Papesse du tarot sait beaucoup de choses ...

 

 « Car la connaissance intellectuelle ne transforme pas l’homme.

Qui s’imagine savoir cesse d’évoluer. Marcher sur la Voie, c’est devenir plus et non savoir plus. »[1]

 

Je dédie cette phrase à tous les participants aux séminaires de développement personnel. Personnes dont le parcours a fait que les études n’ont pas été un point de réussite ou épanouissement.

Et qui pensent trouver dans l’étude du tarot, de l’astrologie ou de toute discipline psycho-bien-être-machin-truc un pis-aller au manque de (re)connaissance intellectuelle.

Faux chemin, piste en cul-de-sac.

On n’apprend qu’en passant du savoir à la connaissance.

Et cela se vit. Ne s’étudie pas.

 

De la symbolique de la carte Papesse du tarot

 

2/Papesse est dans les livres. Savoir livresque et théorique.

9/Hermite est dans la Connaissance. Le savoir a été passé à la double moulinette de la réflexion individuelle et collective (3/Impératrice, 8/Justice et 5/Pape) et ce n’est que lorsqu’il a fait l’objet d’une expérimentation qu’il s’est mué en Connaissance.

Un peu comme un participant à mes formations qui étudie, étudie, lit et relit sur le chamanisme. Sans avoir partagé une seule cérémonie à la lune ou groupe de méditation ou ronde de tambours. Et je ne parle même pas ici de rituel de guérison.

Par contre, cette personne a un avis sur le sujet. Et le communique à tous. Avec généralement un point de vue tranché sur la question.

Points d’interrogation.

Sans avoir vécu l’initiation de l’intérieur, le rituel ou toute autre cérémonie vivante et vibrante, le savoir est froid, inerte, superficiel.

Il ne devient Connaissance, qu’une fois intégré au plus profond de soi, par le vécu.

Extrapolation, plus délicate. Tout le monde a un avis sur des sujets hot, touchy et sensibles. Homosexualité qui revient à la mode, extrêmes-droite/gauche, droit des femmes dans les pays musulmans, liberté du port des armes aux USA, l’aide aux immigrés ou aux SDF, l’alcoolisme des jeunes, la violence urbaine, le mariage forcé,  etc, etc.

Pose-toi juste la question suivante. Lorsque tu t’autorises le moindre commentaire, lorsque tu émets un avis personnel sur une de ces questions, es-tu dans le partage d’un savoir ou parles-tu en connaissance de cause ? Mon expression est judicieusement choisie, non ? Connaissance de cause.

Ils me font marrer, moi tous ces gens qui osent avoir une opinion souvent radicale et qui la partagent sous le couvert de l’anonymat de face de bouc (Facebook) ou du Net. Ils causent d’avortement, de peine de mort, de liberté pour ceci ou cela. Sans avoir jamais vécu ne serait-ce que l’once d’une seconde dans la réalité de ce dont ils parlent. Parole et parole, disait Dalida.

Toutes ces opinions partagées, ces avis passionnés (s’agit-il seulement de savoir ?) alimentent les égrégores.

Du coup, ils ne me font plus marrer ces gens qui réagissent de la sorte. Et moins encore quand ils suivent un cours de tarot. Car ils n’ont rien compris.

C’est d’ailleurs aussi pour cela que 9/Hermite parle si peu. Pour connaître quelque chose, que de temps, que de vécus se cachent là-derrière.

9/Hermite ne parle qu’à couvert, sous le manteau ; il ne communique qu’à mi- mots (lanterne cachée) et réfléchis trois fois avant de dire une bêtise (rides trois fois plissées sur son front).

Et en couchant ces quelques lignes, je me dis que je ferais bien de la fermer plus souvent sur bien des sujets que je viens d’évoquer.

Oups et gloups.

Moralité ? Ne pas confondre savoir et Connaissance.

L’expérimentation est la clé. Et elle, elle se vit, elle ne s’étudie pas dans les livres.

 

« … à celui qui connaît bien l’ordre de cet œuvre et l’a par lui-même expérimenté, on ne peut comparer celui qui n’en a qu’un aperçu à travers les livres… » [2]

 

[1] S.Perenne, in L’obscure lumière des sages, ed. l’Originel, p.72

[2] précepte alchimique, cité in S.Perenne, in L’obscure lumière des sages, ed. l’Originel, p.73

© 2015 - Ecole de tarot de Vincent Beckers

cours de tarot gratuit en ligne
 

les tarots  principalement sélectionnés pour illustrer ce site : 

* le tarot restauré par Camoin/ Jodorowsky, en vente ici

* le tarot de Madenié, édité par Y. Reynaud, en vente ici 

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Pinterest